Migration

Migrer un site WordPress du serveur en Local  et inversement :

Migrer un site nécessite plusieurs étapes. Nous verrons comment migrer un site depuis le serveur de votre hébergement et le rapatrier sur un serveur Local et ceci en 7 étapes. Vous trouverez de nombreux tutos sur Web avec différentes manières de procéder. Pour ma part je choisi la manière manuelle car elle est plus adaptée à mes besoins. Cela implique que vous sachiez un minimum entrer dans un code.

Pour résumer clairement les étapes nous allons :

  1. Exporter notre base de donnée ;
  2. Renommer les chemins d’accès ;
  3. Créer une base de donnée Locale ;
  4. Installer WordPress en Local ;
  5. Importer notre base de donnée ;
  6. Charger le domaine sur le serveur Local ;
  7. Redemarrer WordPress.

Vu comme ça, ça aura l’air moins compliquer que ce qu’il n’en paraît.

Première étape :

La première étape consiste à exporter notre base de donnée et aussi à récupérer notre domaine.

Pour cela nous allons nous rendre sur l’interface Php myAdmin de notre hébergeur. Selectionner la base et dans les onglets choisir Exporter. Enregistrons celle-ci dans un dossier que nous pouvons facilement retrouver.

Maintenant rendez-vous sur notre serveur hébergé avec notre client ftp favoris et téléchargeons le dossier complet de notre domaine dans le même dossier que nous avons précédemment créé.

Rappel : Remplacer toutes les urls

Téléchargement du dossier du domaine

Deuxième étape :

Remplaçons maintenant les urls de notre base de donnée (celle que nous venons d’exporter).

Avec notre éditeur de texte ouvrons ce fichier et repérons l’adresse de notre domaine. Dans mon cas le nom du domaine est :

http://www.mondomaine-x4.com

Avec la fonction rechercher et remplacer de notre éditeur de texte nous allons remplacer toutes les adresses par celle qui achemine vers notre serveur local.

Pour moi le chemin de l’adresse locale est :

http://x4-domaine.local

Donc je recherche :

http://www.mondomaine-x4.com

et je remplace tout par :

http://x4-domaine.local

Si vous ne savez pas quelle est cette adresse passez à l’étape suivante, vous reviendrez terminer cette étape plus tard.*

Identifier les urls

Remplacer toutes les urls

Troisième étape :

A présent nous alons créer une base de donnée en local qui va nous servir pour l’installation de WordPress.

Tout simplement en ouvrant Wamp sous Windows et en sélectionnant Php myAdmin.

Dans l’interface de Php myAdmin sélectionner dans l’onglet bases de donnée « création d’une nouvelle base de donnée » nommer la base et appuyer sur créer.

Php myAdmin Local

Création d’une base locale

Quatrième étape :

Nous devons maintenant installer WordPress pour nous permettre d’avoir accès à notre base de donnée.

En effet, WordPress crée une table User dans la base, que nous garderons par la suite pour garantir notre authentification.

Info : La chose particulière que vous devez faire attention lors de l’installation de WordPress est le nommage du préfixe des tables, soit  wp_ ou autre selon que vous soyez hébergé chez Ovh ou un autre fournisseur. Vous trouverez cette information dans le fichier wp-config.php du domaine précédemment téléchargé.

Pour terminer, rendons-nous dans le dossier de WordPress fraîchement installé et copions le fichier wp-config.php dans un lieu sûr ou le renommer en « wp-config-old.php » (nous en aurons besoin pour récupérer les informations de connexion).

Préfixe des tables

Installation WordPress

Copie du fichier wp-config.php

Transition :

Info : Pour ceux qui ont sauté l’étape 2, je vous invite à ouvrir Php myAdmin et exporter votre nouvelle base de donnée (c’est dans celle-ci que vous trouverez le chemin d’accès au serveur Local). Comparez le fichier.sql de votre domaine précédemment enregistrer avec le fichier.sql exporté de votre base Locale. Voyez que les chemins d’accès sont différents. Revenez à l’étape 2 et remplacez les chemins d’accès sur la base de donné de votre domaine.

Rappel : Remplacer toutes les urls

Cinquième étape :

Maintenant que nous avons renommé les urls de la base de donnée de notre domaine dans le fichier.sql il reste encore quelques modifications à apporter avant l’importation sur notre serveur Local.

La première modification est de supprimer la ligne de code qui ordonne de créer une base sous tel nom si cette base n’existe pas. Cette ligne de code ressemble à ça :

CREATE DATABASE IF NOT EXISTS `laBaseDeDonnéeDeMonDomaine` DEFAULT CHARACTER SET latin1 COLLATE latin1_swedish_ci;
USE `laBaseDeDonnéeDeMonDomaine`;



La deuxième modification est de nommer notre base de donnée identique à celle que nous avons créé en Local.

--

-- Base de données : `MaBaseDeDonnéeLocale`

--


La troisième modification consiste à supprimer la table Users dans le fichier.sql.

Supprimer toute la partie :

--

--Structure de la table ` wp_users`

--


Supprimer toute la partie :

--

--Déchargement des données de la table ` wp_users`

--


Supprimer toute la partie :

--

--Index pour la table ` wp_users`

--


Après cela nous pouvons ouvrir Php myAdmin, selectionner la base de donnée ou notre WordPress s’est installé et supprimer toutes les tables sauf  la table « Users ».

Une fois toutes ces opérations effectuées, dans l’onglet importer sélectionnons la base de notre domaine à importer sur le serveur Local.

Rectification nom de base / Suppression ligne d’auto-création

Suppression Table Users partie 1

Suppression Table Users partie 2

Suppression des tables sauf Users

Importer les tables du domaine

Sixième étape :

A présent il nous faut copier notre domaine sur le serveur local, donc rendez-vous où nous avons télécharger notre domaine et sélectionnons-le par copier aller directement où nous avons installé WordPress et copions-le.

Lorsque le dossier du domaine à écraser notre installation WordPress retrouvons notre fichier wp-config.php ou wp_config-old.php et copions la partie :


define('DB_NAME', 'base-x4-locale');


/** MySQL database username */
define('DB_USER', 'root');


/** MySQL database password */
define('DB_PASSWORD', '');


/** MySQL hostname */
define('DB_HOST', 'localhost');


/** Database Charset to use in creating database tables. */
define('DB_CHARSET', 'utf8');


/** The Database Collate type. Don't change this if in doubt. */
define('DB_COLLATE', '');

Remplaçons la partie existante de notre domaine hébergé par cette partie dans le fichier wp-config.php notre dossier WordPress Local.

Maintenant notre serveur local à reçu notre domaine hebergé. Nous pouvons nous connecter à notre interface wp-admin et démarrer notre WordPress Local.

Copie du domaine

Copie des informations de connexion

Septième étape :

Voilà que WordPress est opérationnel sur notre serveur Local.

Ce qu’il faut faire maintenant c’est :
Activer toutes nos extensions, charger nos préférences de thème et vérifier que les permaliens soient biens acheminer dans notre customizer et dans notre builder.

Enjoy!